Accueil

IDAY - International

Présentation
Membres
Agenda
Rapports de réunions
Comité d'honneur
Partenaires
IDAY - Groupements
Documents
Liens
Bourse à projets
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
IDAY INTERNATIONAL - Présentation

Près de la moitié des jeunes de 6 à 12 ans au monde qui n’ont pas accès à un cycle complet d’éducation primaire sont des Africains (33 millions), deux tiers n’ont pas accès à un cycle complet d’éducation secondaire;
31 millions de jeunes Africains de 15 à 24 ans sont illettrés et,
contrairement au reste du monde, leur nombre augmente. Ces chiffres n’incluent pas, ou qu’en partie, les enfants de la rue, les enfants soldats, les enfants domestiques, les enfants dits « sorciers », les filles mariées de force et les enfants esclaves. Et combien y a-t-il de jeunes Africains, à l’instar de Yaguine et Fodé, ces deux jeunes Guinéens trouvés morts dans le train d’atterrissage d’un avion venant d’Afrique en août 1999, qui meurent pour recevoir une éducation digne de ce nom et qui, eux, restent anonymes ?

Pourtant, tous les pays membres des Nations-Unies ont souscrit à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme dont l’article 26 garantit à tous l’éducation comme un droit fondamental, droit confirmé par la Convention Internationale des Droits de l’Enfant en ses articles 28 et 29.


OBJECTIF :
Consolider la société civile et créer un vaste mouvement médiatique pour amener les autorités responsables à assurer une éducation de base de qualité pour tous en Afrique


Né en 2005 de l’initiative de plusieurs membres de la diaspora africaine d’Europe, IDAY se structure en aisbl (association internationale sans but lucratif) en 2007.

IDAY (International Day of African childhood... and its Youth) est un réseau d'Organisations de la Société Civile (osc) africaine, européenne et africaine, qui sont individuellement engagées dans des projets d'éducation en Afrique et qui s'unissent pour dialoguer avec leurs gouvernements et les encourager à prendre des mesures en faveur de l'éducation de base pour tous en Afrique (Cadre de Dakar - Deuxième Objectif du Millénaires-OMD2)
IDAY compte aujourd’hui plus de 5 pays européens et 12 pays africains (voir IDAY-groupements). IDAY a l’ambition de devenir panafricain et paneuropéen d’ici 2010.

Organisation :

IDAY est un réseau international qui se structure en groupements nationaux et régionaux. Les groupements sont composés d’OSC actives dans le domaine de l’éducation et qui ont signé la Charte IDAY. Tous les membres IDAY utilisent le logo IDAY sur leurs publications et lors de leurs activités. Chaque groupement développe sa propre structure. IDAY-international en coordonne l’agenda commun.

Les activités :

L’activité principale d’IDAY est une action de plaidoyer. Le moment phare est la Journée de l’Enfance Africaine, le 16 juin. Cette date a été choisie par l’Union Africaine en commémoration des jeunes sud-africains massacrés le 16 juin 1976 à Soweto alors qu’ils revendiquaient pacifiquement leur droit à l’éducation.
IDAY a repris cette date importante pour en faire un moment de dialogue incontournable entre la société civile et les gouvernements en matière d’éducation.

Aux alentours de cette date sont organisés :

- Au niveau local (en Afrique et en Europe) : célébrations de la Journée avec la remise officielle aux autorités locales d’un Manifeste reprenant les revendications de la société civile en matière d’éducation. Important retentissement médiatique.

- Au niveau international : Cérémonie officielle de remise du Manifeste aux autorités au Parlement européen. IDAY a l’ambition de faire de cet évènement le rendez-vous annuel immanquable entre la société civile et les autorités en matière d’éducation en Afrique.

Ces activités principales entrainent la mise en place d’autres activités sous-jacentes :

- Coalitions et Mise en réseaux : échanges de bonnes pratiques et poids international.

IDAY travaille à la coalition de toutes les OSC travaillant dans domaine de l’éducation en Afrique dans un même pays ou région, ainsi qu’à la mise en réseau de ces différents coalitions, appelés groupements IDAY.
Ces coalitions et mise en réseau permettent d’une part un échange de bonnes pratiques à différents niveaux (local, régional et international), et d’autre part, confèrent un poids international aux revendications.

- Développement des connaissances et diffusion d’informations

IDAY met en place des séminaires et des espaces d’échanges sur la problématique de l’éducation en Afrique.
Actuellement, l’activité principale dans ce domaine est l’organisation de séminaires de réflexions durant la semaine de la Global Campaign for Education.
De ces séminaires tenus dans les différents pays découle l’écriture collective du Manifeste remis aux différentes autorités.

- Mise en place de groupes d’analyse et dialogue avec les autorités.

IDAY analyse la situation et l’évolution de l’éducation dans la région de son activité. Sur base de ces données, IDAY renforce le dialogue avec les autorités pour qu’elles adoptent des politiques en faveur de l’éducation pour tous et s’assure de leur mise en œuvre.

- Un pont Afrique – Europe qui passe par la diaspora

IDAY cherche à construire des solidarités euro-africaines et appuie différentes démarches comme par exemple le jumelage entre des communes européennes et africaines, la mise en relation d’élèves africains et européens, la diffusion des projets (cf Bourse à Projets)…
La diaspora africaine de Belgique, considérée comme la meilleure intermédiaire, joue un rôle prépondérant dans ces solidarités Afrique-Europe.

 

DOCUMENTS

- Dernier Manifeste

- Charte

- Statuts

- Liste des co-fondateurs
d'IDAY-International


- Objectifs et conditions de participation

- Dossier de candidature de participation


- Canevas de rapport d'évaluation

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

All Rights Reserved © 2008 IDAY
Web Master izo sprl